« 22.11.63 » : Un potentiel dingue, un résultat mitigé

Fiche de la série

Créée par : Bridget Carpenter    Saison : 1   Avec : James Franco, Sarah Gadon, Chris Cooper    Genre : Fantastique   Origine : USA

 

De quoi ça parle?

Professeur, Jake Epping n’a pas une vie palpitante. Les papiers du divorce signés, sa femme passe à autre chose et ses étudiants ne semblent pas passionnés par ses cours. Son univers bascule le jour où son vieil ami Al Templeton lui dévoile l’existence d’un portail temporel qui permet d’être propulsé en 1960. Il lui donne pour mission de remonter le temps afin de trouver un moyen d’empêcher le meurtre de JFK et ainsi transformer le présent en un monde meilleur. Mais changer le passé va se révéler bien plus dangereux qu’il ne le pensait…

  • 22/11/63 est une mini-série de 8 épisodes basée sur le roman 22/11/63 de Stephen King.

 

112263-james-franco-hulu-image

 

Ce que j’en ai pensé

Le cinéma et la télévision adorent Stephen King, pour le meilleur et pour le pour le pire. Surtout le pire à la télévision d’ailleurs, Haven et Under The Dome en sont les meilleurs exemples. Qu’en est-il alors de 22.11.63?

Cette nouvelle adaptation d’une œuvre du King à de quoi faire saliver : la présence de King (producteur exécutif) et celle de J.J. Abrams , de James Franco au casting et à la production. Le diffuseur Hulu est très ambitieux  au niveau du streaming et aimerait concurrencer Netflix et Amazon. Enfin, l’histoire est également ambitieuse, une faille temporelle permet à Franco de retourner en 1960 pour empêcher l’assassinat de Kennedy. On imagine un thriller historique mélangé à du « Retour vers le Futur ». Bref, du gros potentiel.

La saison est composée de 8 épisodes. Le pilote d’1h30 remplit son contrat, on nous explique les enjeux, ce qu’implique cette faille temporelle, tout en laissant une part de mystère. La reconstitution des années 60 est excellente, c’est soigné et détaillé. Le casting est très bon, Franco en tête. Tout laissait présager une série de qualité. Malheureusement la suite est moins glorieuse, l’intrigue principale est tirée en longueur et l’on nous embarque dans une romance pas vraiment passionnante , qui ne trouve un intérêt que dans l’épisode final. L’épisode final, qui est de loin le meilleur de la saison, conclut de manière satisfaisante les différentes intrigues. On reste malgré tout sur notre faim, le point de départ de la série laissait entrevoir beaucoup plus de surprises et de fun, le voyage dans le temps et ses conséquences ne sont pas vraiment exploités. 22.11.63 n’est pas une mauvaise série mais elle avait le potentiel pour faire beaucoup mieux. Une déception.

 

 

John

Laisser un commentaire