Arrow Saison 4 : La saison de trop.

Previously on Arrow:

Six mois ont passé depuis qu’Oliver et Felicity ont quitté Starling City pour vivre à Ivy Town loin de leur vie de justicier. Renommée Star City, la ville est sous la protection de Laurel, Diggle et Thea, mais un nouveau commando armé leur pose de gros problèmes. Ses membres sont appelés les Fantômes, car ils sont littéralement insaisissables. De plus, après que les candidats successifs à la mairie ont été assassinés, la gestion de la ville est désormais administrée par un conseil réduit : Quentin Lance, la procureure générale, le chef des urgences de l’hôpital et le directeur de la banque, mais les quatre sont menacés par Damian Darhk, l’homme à la tête des Fantômes. Quand Quentin Lance manque d’être abattu et que les trois autres membres sont tués, Thea et Laurel demandent à Oliver et Felicity de revenir dans la ville, qu’ils découvrent en piteux état. Diggle est toutefois peu enclin à voir Oliver revenir, car il lui en veut toujours de lui avoir menti sur son enrôlement dans la Ligue des Assassins.

Avec Oliver et Felicity de retour dans l’équipe, ils parviennent à trouver un repaire des Fantômes et découvre que leur chef, Damian Darhk, possède des pouvoirs mystiques et est capable de télékinésie ou de tuer par simple contact. Oliver parvient à empêcher un attentat dans la gare et de déplorer de nombreux morts. Réalisant que l’action leur manquait, Oliver et Felicity décident de rester, mais Oliver veut devenir une nouvelle version du justicier qu’il était et se présente à toute la ville comme Green Arrow.

Six mois plus tard, Oliver et Barry Allen se trouvent devant une tombe.

arrow-season-4-the-cw-death-grave-scene-oliver

Ce que j’ai aimé

N’y allons pas par quatre chemins, cette saison 4 de Arrow est catastrophique! Rien n’est à sauver, sauf peut-être la mort de Laurel Lance… En espérant que les scénaristes ne trouvent pas un moyen farfelu pour la ramener à la vie!

La saison précédente ne brillait déjà pas par sa qualité, mais ici on touche vraiment le fond!

arrow-restoration-felicity

Ce que je n’ai pas aimé

L’histoire. Damien Darhk, le méchant, veut détruire le monde, pour ensuite repartir à zéro grâce à son projet « Genesis ». Green Arrow et ses copains vont tout faire pour l’arrêter. En 2 phrases j’ai résumé 23 épisodes de 40 minutes. Purée qu’est-ce qu’elle était longue cette saison…

Les flashbacks. On peut m’expliquer l’utilité des flashbacks? Ils servent à rien, juste à faire du remplissage.

Virez-moi ce casting! J’en peux plus du visage inexpressif d’Oliver Queen, en 4 saisons le jeu de Stephen Amell n’a pas évolué d’un pouce! Pareil pour le reste du casting! Laurel Lance, la pire du groupe, a enfin été tuée (Dieu merci!), mais les scénaristes n’auraient pas dû en rester là! Felicity est exaspérante au possible, alors qu’elle était le point fort des deux premières saisons. Son humour ne fonctionne plus et sa storyline avec Oliver Queen est d’une nullité infinie. Les autres personnages, n’en parlons même pas!

La réalisation. Effets spéciaux abominables, combats chorégraphiés par des enfants de 7 ans, décors vides, et la liste est encore longue!

arrow-season-4-the-cw-damien-darhk-stephen

Il y aura une saison 5 et elle ne pourra pas être pire que la 4. L’occasion pour les scénaristes de pondre quelque chose d’intéressant et d’offrir au Green Arrow une belle sortie?

 

Master of Screen

 

 

 

 

Laisser un commentaire