« Daredevil » : Une deuxième saison réussie!

« Alors que Matt Murdock pensait avoir rétabli l’ordre dans la ville, de nouvelles forces destructrices apparaissent à Hell’s Kitchen. L’homme sans peur affronte désormais un nouvel adversaire, Frank Castle, et retrouve son amour de jeunesse, Elektra Natchios.

Les difficultés s’accumulent quand Frank Castle, assoiffé de vengeance, renaît sous les traits du Punisher, un homme qui veut rendre la justice lui-même sur le terrain de Matt. De son côté, Matt cherche l’équilibre entre son devoir en tant qu’avocat de sa communauté et sa vie de diable de Hell’s Kitchen pleine de dangers. Il va faire face à un véritable tournant dans son existence qui le forcera à comprendre ce que signifie être un héros. « 

La saison 2 de Daredevil  est disponible sur Netflix depuis le 18 mars. Une deuxième saison globalement réussie grâce au Punisher mais qui souffre de l’absence d’un grand méchant.

La saison 1 de Daredevil marquait le début de la collaboration entre Marvel et Netflix. Très attendue, cette 1ère saison réussissait son coup en introduisant un univers beaucoup plus sombre et violent que dans les autres productions Marvel, et surtout elle avait comme mission de redorer le blason de Daredevil, dont la réputation était dans la cave depuis le film de Mark Steven Johnson il y a 13 ans. Mission réussie donc pour Netflix/Marvel et même confirmée avec le succès de la 1ère saison de Jessica Jones.

La force de la saison 1 de Daredevil était de confronter notre super-héros à un ennemi d’envergure, aussi complexe que lui, le redoutable Wilson Fisk. Les 13 épisodes suivaient en parallèle la transformation de Matt Murdock en justicier sans peur et l’évolution de Fisk, gravissant les échelons du pouvoir jusqu’à la chute.

Dans cette deuxième saison pas de grand méchant à la Wilson Fisk, en tous cas dans sa 1ère partie, mais plusieurs intrigues articulées autour des nouveaux personnages, The Punisher et Elektra.

The Punisher, interprété à la perfection par Jon Bernthal, vole carrément la vedette à Matt Murdock/Daredevil (Charlie Cox). En fait c’est simple, dès que l’intrigue s’éloigne du Punisher tout le reste perd en intérêt. Jon Bernthal est la star de cette saison, il insuffle une énergie folle dans les scènes de combat et de l’émotion dans ses moments plus intimes. Il est le gros point fort de cette saison et on croise les doigts pour que Netflix produise une série sur lui.

Elektra  (Elodie Yung)  est moins intéressante que le Punisher mais a le mérite de redonner un peu d’intérêt au personnage de Matt Murdock/Daredevil, en explorant son passé. Malheureusement son intrigue principale est assez brouillonne  et sert surtout à aligner les combats de ninjas et à préparer une éventuelle saison 3.

Karen et Foggy (Deborah Ann Woll et Elden Henson), les amis et collègues de Matt Murdock, sont bien exploités  cette saison, ayant chacun un rôle important à jouer dans les intrigues. Au final c’est Daredevil lui-même qui semble être en retrait, pas aidé par la prestation un peu fainéante de Charlie Cox. Loin d’être aussi convaincant que dans la 1ère saison. Heureusement quelques scènes d’anthologie sauvent les meubles, notamment l’hallucinante fight dans les escaliers en début de saison.

Cette 2ème saison réserve également quelques surprises que je ne spoilerai pas ici. Et quelques retours bienvenus.

J’ai passé un bon moment devant cette saison de Daredevil, même si à mon avis la 1ère saison était meilleure. J’ai hâte de voir la 3ème saison (qui n’a pas encore été confirmée)!. Mais avant cela place à Luke Cage en septembre!

 

Master of Screen

Laisser un commentaire