Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 : Des héros au grand coeur

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Film de super-héros américain réalisé par James Gunn, sorti le 26 avril 2017.

Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Kurt Russell, Michael Rooker

 

De quoi ça parle ?

Guardians of the Galaxy Vol. 2 poursuit les aventures de l’équipe alors qu’ils traversent les confins du cosmos. Les Gardiens doivent se battre pour que leur nouvelle famille reste ensemble tandis qu’ils cherchent à percer le mystère de la véritable filiation de Star-Lord. De vieux ennemis deviennent de nouveaux alliés et des personnages appréciés des fans, issus des comics, viennent en aide à nos héros alors que l’univers cinématographique Marvel continue de se développer.

 

Ce que j’en ai pensé

La saga Fast & Furious n’est pas la seule franchise hollywoodienne dont le coeur est la famille. Dans Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 , notre bande de super-héros se bat toujours pour la sauvegarde de l’univers, mais cette fois les enjeux réels concernent la façon dont nos héros vont devoir réagir face à différents problèmes liés à leur famille et leurs amis. L’esprit irrévérencieux de l’original est toujours présent, mais avec une palette visuelle plus dynamique et un niveau émotionnel bien plus élevé. Ce que le film perd en fraîcheur, il le compense par des personnages plus développés et surtout avec un coeur gros comme ça.

Les Gardiens de la Galaxie Vol 2

Le réalisateur James Gunn revient pour ce deuxième volet, il n’est donc pas surprenant qu’il surfe sur ce qui a fait le succès du premier film, c’est-à-dire une bande-son d’enfer, de l’humour ultra présent et un second degré entièrement assumé. Ce qui avait également fait la force du 1er opus c’est l’alchimie entre les différents Gardiens, cette alchimie est encore plus réussie dans le Vol.2. Star-Lord (Chris Pratt) reste logiquement le personnage principal mais les autres Gardiens ont malgré tout plus d’espace pour se développer, notamment Drax (Dave Bautista) et Raccoon (Bradley Cooper).

Les Gardiens de la Galaxie Vol 2 se distingue – comme le Vol 1 – du reste du Marvel Cinematic Universe (MCU). Il n’a pas de liens avec les autres films du MCU, sauf concernant Thanos et les gemmes d’infinité mais on en parle encore moins que dans le Vol 1. On a donc pas cette impression dérangeante de regarder un long trailer pour les Avengers, même lors des scènes du générique de fin. On peut donc très bien suivre les deux Gardiens de la Galaxie sans jamais avoir vu les autres films du MCU. Les 2 films de Gunn se rapprochent d’ailleurs plus d’un space-opera à la Star Wars que d’un véritable film de super-héros.

Les Gardiens de la Galaxie Vol 2

Visuellement le film est sublime, sans doute le plus beau du MCU. Certains plans sont à couper le souffle, une explosion de couleurs et d’effets tous plus beaux les uns que les autres. James Gunn prouve une nouvelle fois qu’il est un véritable génie de la mise en scène. La scène d’ouverture est géniale (étourdissant Baby Groot!) , la scène d’évasion de Yondu aussi, et j’en passe… Techniquement le film est au top, comme sa bande-son, toujours très rock seventies. L’humour est toujours présent, et globalement j’ai pas mal rigolé, même si certaines blagues sont moyennes (les blagues liées à David Hasselhoff, oui vous avez bien lu…). Ce que j’adore avec les Gardiens c’est cette forme t’auto-dérision, ce recul qu’arrive à avoir Gunn avec l’univers des super-héros, recul face à l’univers mais paradoxalement très proche de ses personnages. Gunn concentre son récit, au détriment parfois du rythme, sur les failles émotionnelles de chaque personnage. Certains passages sont d’ailleurs très touchants, Drax et les souvenirs de sa famille, Raccoon et ses faiblesses, les soeurs Gamora (Zoe Saldana)/Nébula , la relation Star-Lord et son père (Kurt Russell), et puis Yondu (Michael Rooker) … mais je ne vous spoilerai pas !  Je dois aussi évoquer les dernières minutes du film, sans hésitation les plus belles de tous les films du MCU !

Baby Groot

Pour autant, tout n’est pas parfait. En concentrant son récit sur les émotions de ses personnages, James Gunn sacrifie un peu le reste, et s’offre même quelques facilités scénaristiques. Les choix des personnages posent parfois question, comme par exemple lorsque Raccoon vole des batteries à un peuple qu’il vient d’aider. En plus de créer un incident diplomatique, il met en péril la vie de ses amis. Scénaristiquement le seul intérêt de cette action est d’introduire une grosse scène de baston spatiale. Il y a également une grosse chute de rythme au milieu du film, un mal récurrent dans les productions Marvel. Autre problème, le combat final… Comme dans chaque Marvel on part dans une escalade destructrice qui commence vraiment à devenir lassante… Heureusement la fin fait vite oublier cette surenchère ! Mais ce qui m’a le plus déçu c’est le personnage du père de Star-Lord. Il avait beaucoup de potentiel, mais au final ses motivations restent assez bancales.

 

Les Gardiens de la Galaxie Vol 2 est, malgré ses imperfections, une nouvelle réussite pour James Gunn. Véritable trip visuel et émotionnel, il reste loin au dessus des autres productions Marvel, et est seulement devancé (de peu) par les premières aventures de Star-Lord & Co.

 

John

 

 

Laisser un commentaire