Good Time : Une performance bluffante de Robert Pattinson !

Good Time

Thriller policier américain réalisé par Joshua et Ben Safdie, sorti le 13 septembre 2017 (le 18 octobre en Belgique)

Avec Robert Pattinson, Ben Safdie, Buddy Duress, Taliah Webster

 

 

L’histoire

Un braquage qui tourne mal… Connie réussit à s’enfuir mais son frère Nick est arrêté.
 Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s’offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New York, une longue nuit sous adrénaline.

 

 

Ce que j’en ai pensé

Ne vous fiez pas au titre, les personnages de Good Time  sont loin de passer un bon moment… Le dernier film des frères Safdie nous plonge dans les bas-fonds de New-York et suit les mésaventures de Connie, un petit truand qui suite à un braquage raté va enchaîner les coups du sort.

Dans la peau du truand loser, un Robert Pattinson métamorphosé. La période Twilight est définitivement derrière lui, il m’avait déjà beaucoup plu dans The Lost City of Z plus tôt dans l’année, mais sa performance dans Good Time est encore d’un autre calibre, le genre de performance qui change complètement une carrière. Certainement l’une des meilleures performances de l’année et qui pourrait bien être une révélation pour tous ceux qui ont voulu le condamner après la saga Twilight (moi le 1er).

J’avais entendu beaucoup de bonnes choses sur Good Time lors du Festival de Cannes cette année, et en effet le petit dernier des Safdie est une toute bonne surprise. Ce qui m’a le plus accroché, c’est le côté imprévisible du scénario. Vous n’êtes jamais sûr de ce qu’il va se passer, chaque action peut mener dans une direction totalement différente, et c’est vraiment cool!Le film est rythmé et nerveux (les 20 premières minutes sont exceptionnelles), bien appuyé par une excellente BO de Oneohtrix Point Never. Il y a du Scorsese période Mean Streets dans Good Time !

Je me suis vraiment bien amusé devant Good Time, du cinéma percutant et surprenant, une vraie bonne surprise!

 

John

 

 

Laisser un commentaire