« Homeland saison 5 »: La meilleure saison?

Après une saison 4 encourageante, Homeland était attendu au tournant. Verdict. 

Attention Spoilers!

Avec la cinquième saison de Homeland maintenant terminée , nous pouvons dresser le bilan sur les dernières aventures de Carrie Mathison , Saul Berenson , et Peter Quinn avec un mélange de satisfaction , de tristesse , et une certaine frustration également . La série , encore une fois proche des événements du monde réel , décrit une fuite d’informations à la  » Snowden » , la menace EI , la crise des réfugiés syriens , un traître dans les rangs de la CIA , et plus encore…

Se déroulant quelques années après la fin de la saison 4 , Carrie (Claire Danes) ne fait plus partie de la CIA , suite à une dispute avec son ami et mentor Saul ( Mandy Patinkin ) . En effet dans les derniers moments de la saison 4 , Carrie s’est rendue compte que Saul avait conclu un accord avec un terroriste ; pour l’intérêt général , mais inacceptable aux yeux de Carrie.

Carrie continue à travailler dans la sécurité privée pour la compagnie du milliardaire allemand Otto Düring (Sebastien Koch) à Berlin , où la saison se déroule( et joliment filmé ) . Elle s’est également enfin habituée à son rôle de mère , et à refait sa vie avec Jonas ( Alexander Fehling).

Lorsque , dans le premier épisode ,  le pirate informatique Numan ( Atheer Adel ) télécharge un tas de données classées de la CIA, l’intrigue principale du début de saison se met en place. Le risque que ces documents soient révélés au grand public provoque une grande tension entre l’Allemagne et les Etats-Unis.

Cela nous amène ensuite à Peter Quinn (Rupert Friend), stationné en Syrie depuis plusieurs années , il se rend à Langley pour informer la CIA de l’état réel des choses  sur le terrain.   » Ils appellent cela la fin des temps », dit-il des terroristes .  » Tout est dans le livre . Leur put* de livre . Le seul livre qu’ils aient jamais lu .  » Instable et prêt à tout , Quinn sera amené à infiltrer une cellule de l’Etat Islamique et empêcher une attaque en plein centre de Berlin. Il va vivre une saison difficile, très difficile…

Plusieurs nouveaux personnages ont été introduits cette saison, le plus mémorable est Allison Carr (Miranda Otto) , chef de l’antenne de la CIA à Berlin et ancien élève de Saul . Plus tard dans la saison nous apprenons qu’Allison avait été recrutée par les Russes il y a une dizaine d’années pour servir d’agent double au sein de la CIA  . Personnage complexe et intelligent, la surprise de la saison.

Toute l’histoire autour d’Allison est le point fort de cette saison, ce jeu d’espions entre américains et russes sur fond de crise syrienne est magistral. Par contre tous les événements concernant Quinn et l’état islamique sont beaucoup moins percutants (sauf la partie avec le gaz sarin, terrible scène…), et le dénouement est pour le moins abrupt. L’ombre des attaques sur Paris (ils font référence aux attaques de janvier 2015) fait froid dans le dos.

En conclusion cette cinquième saison d’Homeland a été tendue et spectaculaire , très bien écrite et archi documentée pour coller au mieux aux événements de la réalité. Malgré un final un peu décevant cette saison s’impose comme la meilleure de la série. 

Master of Screen

Une pensée sur “« Homeland saison 5 »: La meilleure saison?

Laisser un commentaire