« How to be Single » : La Critique d’Ophélie !

« Il y a toutes sortes de manières de vivre en célibataire. Il y a ceux qui s’y prennent bien, ceux qui s’y prennent mal… Et puis, il y a Alice. Robin. Lucy. Meg. Tom. David… À New York, on ne compte plus les âmes en peine à la recherche du partenaire idéal, que ce soit pour une histoire d’amour, un plan drague… ou un mélange des deux ! Entre les flirts par SMS et les aventures d’une nuit, ces réfractaires au mariage ont tous un point commun : le besoin de redécouvrir le sens du mot célibataire dans un monde où l’amour est en constante mutation. Un vent de libertinage souffle de nouveau sur la ville qui ne dort jamais ! »

Le long-métrage de Christian Ditter est une adaptation du premier roman de Liz Tuccillo, « How to Be Single ». Le projet est en développement depuis 2008, date à laquelle la société de production New Line Cinema a obtenu les droits pour adapter son roman. Cette dernière est d’ailleurs connue pour son travail en tant que scénariste sur la série Sex & the City avec Sarah Jessica Parker.

Il aura fallu donc 8 ans pour que le long-métrage voit finalement le jour. Comédie à l’américaine comme il se doit si vous avez envie d’éclater de rire! J’ai adoré ce film (très girly je l’avoue) et en temps que célibataire célibatante cela nous donne une bonne leçon de vie malgré tout. On passe du rire aux (presque) larmes avec ses petits passages émouvants.

De plus on découvre un New-York qui vous donne envie d’aller illico acheter un billet d’avion tellement la ville et l’ambiance sont mises en avant.L’équipe a su profiter de la ville, puisque 45 lieux ont été visités en 47 jours de tournage. « On a été partout », raconte le producteur John Rickard. « Dans le Meatpacking District, sur une terrasse d’un immeuble de Midtown, à Wall Street, sur la 5ème Avenue… Et on a filmé toutes nos images sans tricher. Christian Ditter était conscient que c’était une chance de tourner à New York et il s’en est donné les moyens ».

Petite anecdote concernant Jason Mantzoukas qui a rejoint l’équipe de manière plutôt cocasse. En effet, il avait à l’origine été sollicité en tant que scénariste, afin d’assister l’équipe en place et enrichir le film : « On avait organisé une réunion entre scénaristes pour évoquer le scénario, trouver de nouvelles vannes et enrichir le script », raconte le réalisateur Christian Ditter. « On a proposé à Jason de se joindre à nous parce qu’il est scénariste et il se trouve que tous ses gags étaient extrêmement drôles. Il ne se contentait pas de les balancer – il les jouait devant nous. Après la réunion, on s’est tous regardés et on a convenu qu’il fallait l’engager ».

Un film qu’on peut aller voir entre copines célibataires ou pas,  on rigole beaucoup avant de recevoir une petite leçon de vie sur le final!

 

Ophélie

Une pensée sur “« How to be Single » : La Critique d’Ophélie !

Laisser un commentaire