It : Une adaptation qui dépasse toutes les espérances

It

Film d’horreur américain réalisé par Andrés Muschietti, sorti le 6 septembre 2017 (le 20 en France).

Avec Bill Skarsgard, Jaeden Lieberher, Jeremy Ray Taylor, Sophia Lillis, Finn Wolfhard

 

 

L’histoire

Dans la petite ville de Derry, les enfants disparaissent mystérieusement les uns après les autres. Durant ce temps, un groupe de sept enfants se forme et s’unissent après avoir tous été confrontés à des événements horribles et étranges : la rencontre avec « Ça ». Il s’agit d’une créature sans nom (croque-mitaine), capable de se transformer en ce qui nous fait le plus peur dans l’unique but de nous tuer afin qu’elle puisse s’alimenter. Sa forme préférée, parmi ses multiples transformations, est celle d’un clown. Constatant que « Ça » peut avoir un lien avec les mystérieuses disparitions d’enfants, le « Club des Ratés », s’étant ainsi nommés les sept enfants, décide de prendre les choses en main en partant à la recherche de la créature.

 

 

Ce que j’en ai pensé

À peine quelques semaines après la sortie de l’une des pires adaptations de Stephen King, The Dark Tower, voici l’une des meilleures, la nouvelle version cinématographique du roman It. Le film réussit pour trois raisons: une mise en scène très efficace, un casting parfait, en particulier des jeunes personnages, et c’est vraiment, vraiment effrayant!

It est un roman –  de 1000 pages! – de Stephen King, publié en 1986, et raconte l’histoire d’un esprit maléfique, apparaissant sous la forme d’un clown tueur nommé Pennywise, qui terrorise un groupe d’enfants (connu sous le nom de « Losers Club ») dans les années 1950, puis ces mêmes enfants devenus adultes, 30 ans plus tard. Le roman a déjà été adapté en une mini-série télévisée, devenue culte, de quatre heures en 1990, avec Tim Curry dans le rôle du clown.

Le nouveau film se concentre uniquement sur l’histoire des enfants, la suite prévue pour 2019 se déroulera 30 ans plus tard. Le coup de maître du nouveau It est qu’il déplace l’action de 1950 à 1989, ce qui permet au film de surfer sur la vague nostalgique des eighties  et de faire écho à des films tels que ET, Les Goonies et Stand by Me, avec un groupe d’enfants à bicyclette devant faire face à un phénomène surnaturel. La série de Netflix, Stranger Things, a fait la même chose, avec le succès qu’on lui connait.

It devait initialement être dirigé par Cary Fukunaga, surtout connu pour son travail sur la première saison de True Detective. Il a abandonné le projet avant le début de la production, mais reste malgré tout crédité en tant que co-scénariste. C’est l’argentin Andy Muschietti qui a repris les commandes, il est connu pour son film d’horreur Mama avec Jessica Chastain, sorti en 2013. Il a effectué un excellent travail en réussissant à donner vie à ce monde horrifique, et a fait un travail exceptionnel dans la direction des jeunes acteurs. Le gros point fort du film. It fait peur parce qu’on s’attache à ces gamins, on a peur pour eux et surtout on ressent leur peur. Plus qu’un simple film d’horreur, It est une étude intelligente sur les traumatismes qu’on peut subir durant l’enfance et l’adolescence .It pourrait bien amorcer le début d’un nouveau genre, le blockbuster d’horreur intelligent !

Impossible de terminer sans parler de la performance de Bill Skarsgard dans le costume du clown maléfique, il est terrifiant! Chacune de ses apparitions est mémorable, ça faisait bien longtemps qu’un méchant ne m’avait plus foutu les boules comme ça! Et pourtant c’était loin d’être un pari facile à gagner pour Skarsgard, tellement la prestation diabolique de Tim Curry est restée dans les mémoires!

 

John

 

 

Laisser un commentaire