Unbreakable Kimmy Schmidt

 

Un scénario drôle et original, ainsi que les prestations jubilatoires d’ Ellie Kemper et Tituss Burgess, permettent à Unbreakable Kimmy Schmidt de s’imposer comme LA série comique de l’année 2015 .

« Kidnappée lorsqu’elle était adolescente, Kimmy a passé 15 ans au sein d’une secte, entourée de quatre autres filles de son âge, en pensant qu’elle était l’une des seules survivantes de l’Apocalypse. Le jour où elle est enfin libérée, c’est un tout nouveau monde qui s’ouvre à elle, rempli d’infinis possibilités. Devant ses yeux innocents et éblouis, New York lui semble gigantesque et c’est là qu’elle est bien décidée à refaire sa vie, même si elle n’a aucune idée de ce qu’elle veut en faire… »

Voici le pitch improbable de cette série produite par Netflix et sorti de l’imagination de Tina Fey (30 Rock). Ma 1ère impression en voyant le titre de la série et en lisant ces quelques lignes a été « Mais c’est quoi cette mer*e? » et franchement après le pilote je n’étais pas loin d’éteindre mon écran. En effet ce 1er épisode est loin d’être excellent, mise en place assez laborieuse, blagues lourdingues, et les comédiens en font des tonnes. Malgré tout, sur avis d’un ami, je lance le 2ème épisode et là magie! Tous les défauts du 1er épisode se transforment ici en points gagnants, et voici pourquoi:

kimmy2

Les deux acteurs principaux, Ellie Kemper (Kimmy Schmidt) et Tituss Burgess (Titus), sont parfaits!

Ellie Kemper est hilarante dans le rôle de cette femme (Kimmy) complètement déconnectée du monde actuel et qui au fil des épisodes découvrent tout ce que la société a créée en 15 ans (Iphone, selfie,…) ainsi que les étapes de la vie qu’elle a ratées (la vie d’adulte, le 1er baiser, finir l’école,…).

Tituss Burgess, quant à lui, crève l’écran dans le rôle de Titus, un black gay au chômage. Sa prestation a tellement convaincue qu’il a reçu une nomination aux Emmy Awards 2015, les oscars de la télévision. Sous ses allures de vieille folle complètement fauchée, Titus met en lumière les multiples problèmes de la société américaine.

L’autre force d’Unbreakable Kimmy Schmidt c’est son écriture. La série est bourrée de gags et de références en tout genre, le tout sur un rythme très soutenu. Mais sous ses airs de comédie inoffensive les auteurs s’attaquent à beaucoup de sujets: le racisme, les inégalités, les noirs, les homos, les pauvres, les riches,…

Une comédie intelligente. Un must à voir absolument.


Les 13 épisodes sont disponibles sur Netflix.


Master of Screen



3 pensées sur “Unbreakable Kimmy Schmidt

Laisser un commentaire