King Arthur Legend of the Sword : Guy Ritchie loupe le coche

King Arthur: Legend of the Sword

Film américano-britanniquo-australien réalisé par Guy Ritchie, sorti le 10 mai 2017 en Belgique.

Avec Charlie Hunnam, Jude Law, Eric Bana, David Beckham (!)

 

De quoi ça parle ?

Le jeune Arthur vit dans les faubourgs de Londinium avec sa bande. Il ignore l’immense destin qui l’attend, jusqu’au jour où il s’empare d’Excalibur. Arthur doit alors faire des choix difficiles et rejoint la Résistance avec notamment la mystérieuse Guenièvre. Il doit apprendre à maîtriser l’épée magique, surmonter ses démons et peurs intérieures afin d’unir le peuple breton pour vaincre Vortigern.

 

 

Ce que j’en ai pensé

La Warner Bros a vu les choses en grand avec King Arthur: Legend of the Sword, le film de Guy Ritchie est sensé être le premier volet d’une nouvelle franchise d’heroic fantasy située dans l’univers d’Arthur, des Chevaliers de la Table Ronde, Excalibur, Merlin,…

Après avoir vu ce King Arthur je doute fortement de la faisabilité d’un tel « Arthur Universe », ce n’est pas le pire film de l’année mais c’est largement insuffisant. Et à moins d’une grosse surprise, je le vois mal cartonner au box-office mondial. Le film n’apporte rien de neuf, ni dans le monde des blockbusters, ni dans la mythologie d’Arthur.

Arthur (Charlie Hunnam)

Guy Ritchie s’est complètement loupé, son King Arthur est une purge visuelle et sonore. J’avais l’impression de regarder un clip MTV d’il y a 15 ans : montage épileptique, CGI pourris, musique crispante, … Ah oui et les costumes! Charlie Hunnam et Jude Law semblent sortir d’une pub H&M ! J’aurais pu pardonner ces problèmes vestimentaires et techniques si l’histoire et les personnages étaient convaincants, malheureusement ce n’est pas le cas…

Comment est-ce possible d’ailleurs? La légende d’Arthur est tellement riche, comment peut-on accoucher d’un scénario si fade et sans âme? A vouloir trop en faire, Ritchie oublie complètement ses personnages. On ne s’attache pas à Arthur, pourtant joué par l’excellent Charlie Hunnam (The Lost City of Z), et on ne craint pas Vortigem (Jude ‘The Young Pope’ Law), bref…

Vortigem (Jude Law)

Je suis déçu car il y avait vraiment possibilité de faire beaucoup mieux. Guy Ritchie est un réalisateur talentueux, il l’a prouvé avec ses premiers films Lock,Stock and … et Snatch, mais aussi avec des blockbusters comme le 1er Sherlock Holmes ou The Man From U.N.C.L.E. Et associer son style Rock’n’Roll avec le mythe d’Arthur avait de quoi séduire, mais la sauce ne prend que très rarement…

Après tout n’est pas à jeter, certaines scènes sont sympathiques et il y a quelques bonnes trouvailles. Et si vous n’avez pas d’attentes particulières vous pourriez même trouver le film divertissant. Mais à 10 euros la place de cinéma, il y a de meilleurs films à aller voir !

 

John

Laisser un commentaire