Kong Skull Island : Un Kong impressionnant mais sans âme

Kong : Skull Island

Film américain réalisé par Jordan Vogt-Roberts, sorti le 8 mars 2017.

Avec Tom Hiddleston, Brie Larson, John Goodman, Samuel L. Jackson

 

« Kong : Skull Island » : King Kong vs l’armée américaine

 

De quoi ça parle ?

Un groupe d’explorateurs plus différents les uns que les autres s’aventurent au cœur d’une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…

 

« Kong : Skull Island »: Les emmerdes arrivent
Ce que j’en ai pensé

Depuis 1933, le roi des singes est apparu à l’écran dans de nombreuses versions différentes. Kong: Skull Island est la dernière en date et fait partie d’un ‘MonsterVerse’ développé par Legendary Pictures et débuté avec Godzilla en 2014. (Godzilla 2 est prévu pour 2019, Godzilla vs Kong pour 2020).

L’histoire de Skull Island se déroule en 1973 où un groupe de scientifiques, des militaires et une journaliste photo se dirigent vers une mystérieuse île du Pacifique Sud où ils finissent par affronter un singe géant. Lors de leur expédition ils vont rencontrer un vétéran de la Seconde Guerre mondiale qui est coincé sur l’île depuis les années 40 et les avertit que Kong est la seule protection dont ils disposent contre des monstres géants qui habitent l’île également. Si vous êtes à la recherche d’un scénario plus complexe et des personnages développés, vous pouvez passer votre chemin. Skull Island est un enchaînement de scènes d’action, certes spectaculaires, mais totalement dénués d’émotions et d’enjeux dramatiques. 

Kong est très bien réalisé grâce à l’aide des CGI, mais qui s’en soucie si derrière tout sonne creux? Il n’y a quasiment aucuns dialogues ou de liens entre les personnages. Sans parler de l’histoire d’amour entre la blonde et la bête, trame majeure dans divers films de Kong, qui est ici expédiée en deux minutes. Quel dommage de voir tant d’acteurs talentueux à l’affiche – Tom Hiddleston, Brie Larson, John Goodman , Samuel L. Jackson – qui ne semblent être là que pour toucher leur paye.

Si tout ce que vous recherchez est de l’action non-stop avec des effets spéciaux impressionnants, et que vous ne vous souciez pas de l’histoire, des dialogues ou des personnages, alors courez voir Kong: Skull Island. Pour les autres passez votre chemin, il y a bien mieux au cinéma actuellement.

John

2 pensées sur “Kong Skull Island : Un Kong impressionnant mais sans âme

Laisser un commentaire