La Momie : Encore un reboot tout moisi

The Mummy

Film d’aventure américain réalisé par Alex Kurtzman, sorti le 14 juin 2017.

Avec Tom Cruise, Russell Crowe, Sofia Boutella, Annabelle Wallis

 

 

De quoi ça parle ?

En 1127, un groupe de croisés anglais cache un rubis de l’Égypte antique dans la tombe d’un des leurs. De nos jours, à Londres, un chantier ferroviaire souterrain pour le Crossrail met à jour la caverne des tombeaux croisés.

En Irak, Nick Morton, membre d’élite de l’armée américaine et surtout voleur d’objets archéologiques, est sur les traces d’une antiquité avec son partenaire Chris Vail. Alors qu’ils sont officiellement chargé de localiser le bunker d’un groupe terroriste, ils vont découvrir un étrange tombeau égyptien, avec l’aide de l’archéologue Jenny Halsey. Après être descendus dans la grotte, ils découvrent le sarcophage de la princesse Ahmanet, une ancienne souveraine de l’Égypte antique, qui a vendu son âme au dieu Seth pour régner à la place de son père.

 

 

Ce que j’en ai pensé 

J’ai pris mon temps avant d’aller voir cette nouvelle version de La Momie, par manque d’intérêt et parce que l’avis général est catastrophique. « Pire film de la carrière de Tom Cruise », « On regrette la trilogie avec Brendan Fraser » ou « J’ai perdu deux heures de ma vie » … bref rien de très réjouissant ! Je me décide malgré tout d’aller le voir un soir après le boulot, sachant bien que je ne verrai pas un chef-d’oeuvre mais qu’au pire je passerai un bon moment devant un blockbuster un peu foireux mais sans doute spectaculaire, vu les sommes investies. Les 20 premières minutes sont plutôt divertissantes, un mélange d’ Uncharted (le jeu vidéo) et de Momie version 1999. Tom Cruise est Nick Morton, un chasseur de trésors. Tom garde la forme malgré le poids des ans mais il est à mon avis une erreur de casting, c’est lui l’attraction du film en lieu et place de La Momie (Sofia Boutella), l’histoire et surtout la fin ne servent qu’à mettre Cruise en valeur, au point que le film aurait pu s’appeler Mission Impossible : The Dark Universe….  Annabelle Wallis (Peaky Blinders) joue Jenny Halsey, l’archéologue de service et intérêt amoureux de Cruise. On suit leurs péripéties avec plaisir, jusqu’à une scène de crash d’avion très spectaculaire, c’est après que les choses se gâtent…

Cette Momie d’Alex Kurtzman est à la fois un reboot de la célèbre franchise d’Universal (le 1er film remonte à 1932) et le premier film d’un nouvel univers étendu développé par Universal Pictures, intitulé Dark Universe, qui verra tous les célèbres monstres d’Universal revenir au cinéma. Le problème de ce reboot est qu’il a le cul entre deux chaises, il doit à la fois relancer de belle manière le monstre mythique, mais aussi introduire le public au Dark Universe. Il échoue des deux côtés , se vautrant magistralement dans un scénario sans queue ni tête. Le film devient un foutoir complet dès que nos héros arrivent à Londres. On nous introduit la mystérieuse organisation chasseuse de monstres et dirigée par le Docteur Henry Jekyll (Russell Crowe), organisation qui sera au centre du Dark Universe, si elle n’était qu’évoquée ça passerait encore mais elle prend une place trop importante dans l’histoire, reléguant presque la Momie au second plan durant une partie du film. Du coup lorsqu’elle revient au centre du récit, on ne se sent plus trop concerné (mais était-ce déjà le cas avant?). Les enjeux se résumant au sort de Nick Morton et de Jenny Halsey, des personnages pour lesquels l’intérêt s’est évaporé depuis bien longtemps… Et je n’ai même pas encore évoqué la storyline concernant Nick Morton, notre aventurier est victime d’une malédiction, son esprit étant manipulé par La Momie qui l’attire irrésistiblement vers elle, dans le but de le sacrifier.  Je n’ai pas accroché un seul instant à cette storyline et la résolution est risible au possible, ne servant juste à garder la possibilité de faire revenir Tom Cruise dans le Dark Universe.

Au niveau de l’action ce n’est pas plus glorieux, à part les 20 premières minutes et la scène de l’avion, on est devant un film sans imagination et soporifique à mort. Comment est-ce possible de faire un film si mou avec autant de budget? C’est si compliqué de faire un film de monstre fun, rythmé et dépaysant ? Comme La Momie de Stephen Sommers quoi. Les responsables de ce fiasco sont sans doute à aller chercher dans les hautes sphères des studios Universal…Heureusement le film a fait un bide aux USA, laissant à Universal le loisir de revoir sa copie pour les prochains volets de son Dark Universe, ou pas !

 

John

 

 

 

Une pensée sur “La Momie : Encore un reboot tout moisi

Laisser un commentaire