« L’économie du couple »: Le coup de coeur de Camille

Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c’est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c’est lui qui l’a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d’y cohabiter, Boris n’ayant pas les moyens de se reloger. A l’heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu’il juge avoir apporté.

l-economie-du-couple-poster

D’entrée de jeu, on est propulsé dans le conflit. On ne saura jamais ce qui a poussé ce couple à se désaimer, au point de vouloir se séparer. Ce n’est d’ailleurs pas le sujet du film, qui pose d’autres questions : Peut-il y avoir de l’amour sans désir? Ce désir que Marie (Bérénice Béjo, subtile et nuancée) ne ressent plus pour son mari, Boris (Cédric Kahn, provocateur et entêté). Bien que ce désir ait disparu, tous deux cherchent à garder une emprise sur l’autre. Boris, fauché, ne peut pas déménager. Il réclame sa part de l’appartement que Marie ne veut pas lui concéder. Pour lui, la solution à son problème économique ne peut venir que d’elle : il suffirait qu’elle lui donne la moitié qu’il réclame.

L’argent, les comptes, sont au coeur de ce conflit. On compte tout : du nombre de tranches de fromage qu’a mangé Boris à sa part de l’appartement. Cet appartement-prison, d’où l’on ne sort jamais et qui nous enferme dans ce conflit asphyxiant incroyablement mis en scène et appuyé par un jeu d’acteurs excellent : le couple Béjo-Kahn fonctionne parfaitement. On notera aussi le jeu naturel des deux jumelles (Jade et Margaux Soentjens), qui parviendront à vous émouvoir sur une chanson de…Maitre Gims !

DSC01886__c_Fabrizio_Maltese__Copier_

De cette mise en scène étudiée, précise, mais néanmoins fluide et naturelle, l’on retient cette caméra pivotante, offrant de beaux plans séquences, qui suit les personnages d’une pièce à l’autre, filmés au travers d’une porte ou d’une fenêtre, qui coince encore un peu plus les protagonistes dans le cadre et donc dans leur discorde.

En conclusion, voilà un joli film qui nous fait réfléchir sur la vie de couple et de famille: chacun peut un peu s’y reconnaître, que l’on soit en couple, ou enfant ayant vécu la séparation de ses parents.

 

 

Camille

Laisser un commentaire