« Retour chez ma mère »: Une comédie familiale sympa

Fiche du film

Date de sortie : 1 juin 2016

De : Eric Lavaine

Avec : Josiane Balasko, Audrey Lamy, Mathilde Seigner

Genre : Comédie

Nationalité : Français

 

Synopsis

A 40 ans, Stéphanie est contrainte de retourner vivre chez sa mère. Elle est accueillie les bras ouverts : à elle les joies de l’appartement surchauffé, de Francis Cabrel en boucle, des parties de Scrabble endiablées et des précieux conseils maternels sur la façon de se tenir à table et de mener sa vie… Chacune va devoir faire preuve d’une infinie patience pour supporter cette nouvelle vie à deux. Et lorsque le reste de la fratrie débarque pour un dîner, règlements de compte et secrets de famille vont se déchaîner de la façon la plus jubilatoire. Mais il est des explosions salutaires. Bienvenue dans un univers à haut risque : la famille !

 

83517-retour-chez-ma-mere-tensions-autour-de-la-table-pour-mathilde-seigner-et-a

 

Autour du film

Eric Lavaine a eu l’idée de Retour chez ma mère en visionnant un reportage télévisée sur la « génération boomerang ». Ce terme renvoie à ces adultes, contraints et forcés de retourner chez leurs parents à cause, généralement, d’une perte d’emploi. Cette expression est reliée en quelque sorte au terme « génération Tanguy », désignant les adultes qui restent chez papa et maman jusqu’à un âge avancé.

Pour construire le personnage de Stéphanie, incarnée par Alexandra Lamy, Eric Lavaine s’est inspiré d’une amie à lui, architecte. Cette proche du cinéaste avait de l’argent et une vie facile jusqu’au jour où un procès perdu la ruine et l’oblige à se remettre en question. (Source Allociné)

 

Retour-chez-ma-mère-critique1

 

Ce que j’en ai pensé

Réalisateur de nanars tels que Poltergay (2006) et Bienvenue à bord (2011), Eric Lavaine nous livre cette fois une comédie sympathique. Feel good movie à la française, Retour chez ma mère doit beaucoup à la prestation de Josiane Balasko, marrante et émouvante en veuve qui rêve de refaire sa vie. Son duo avec Alexandra Lamy fonctionne plutôt bien, leur complémentarité est le coeur du film . Le long-métrage aborde des sujets variés et actuels (chômage, divorce, héritage, sexualité) mais le scénario convenu ne les exploite pas suffisamment. Les incohérences dans la dernière partie et un happy-end trop vite amené gâchent un peu le résultat final. Sans être la comédie de l’année, Retour chez ma mère est un bon petit film à regarder en famille.

 

Master of Screen

Laisser un commentaire