« Southbound »: Terreur sur la route

« Dans un désert américain, le long d’une route abandonnée, des voyageurs épuisés – deux hommes en fuite de leur passé, un groupe de rock au féminin en route vers son prochain concert, un homme perdu qui souhaite rentrer chez lui, un frère à la recherche d’une soeur depuis longtemps disparue et une famille en vacances – doivent affronter, au cours de cinq histoires cauchemardesques, leurs peurs les plus terribles et leurs plus sombres secrets. »

Southbound est un thriller de science-fiction et d’horreur américain réalisé par Radio Silence, Roxanne Benjamin, David Bruckner et Patrick Horvath et dont la date de sortie en Belgique/France est toujours inconnue.   Southbound est un film dit d’anthologie composé de cinq histoires distinctes mais reliées par un thème commun.

Cinq histoires cauchemardesques qui sont de qualité inégale, comme c’est souvent le cas avec les anthologies. On  commence avec The Way Out, l’histoire de  2 mecs coincés dans une boucle temporelle et poursuivis par des créatures. Franchement pas convaincant! On continue avec Sirenun road trip classique qui se transforme en trip mystique. Cette 2ème histoire est déjà de meilleure facture, principalement grâce à l’ambiance malsaine qui s’y dégage. La 3ème histoire est le moment fort de Southbound , The Accident raconte l’histoire d’un homme qui renverse une jeune fille au milieu de nulle part et doit trouver un moyen pour la sauver. Un scénario malin, une ambiance oppressante et des effets gores très réalistes, sans hésiter le meilleur segment du film. On enchaîne avec Jailbreak, très inspiré de From Dusk Till Dawn, qui suit un homme à la recherche de sa soeur disparue et se retrouve coincé dans un bled rempli de démons. Bof! Le dernier segment est intéressant et fait le lien avec le début du film, The Way In voit une famille se faire attaquée par 3 hommes masqués dans une maison louée pour la nuit. Plutôt réussi!

Southbound est un bon film de série B. Son segment The Accident est excellent et mérite d’être vu, les 4 autres segments sont beaucoup moins captivants. A voir lors d’une soirée films d’horreur entre potes!

 

Master of Screen

Laisser un commentaire