« Spotlight »: Grande leçon de journalisme

Basé sur des faits réels, « Spotlight » retrace l’enquête menée par un groupe de journalistes sur des prêtres pédophiles à Boston. Captivant du début à la fin.

 

 

« En 2001, à Boston, le nouveau patron du Boston Globe vient perturber la routine dans la salle de rédaction. Il veut relever la rentabilité du journal au risque de devoir faire des coupures. Les journalistes confortablement installés dans leur routine affirment que les abonnés sont satisfaits du contenu actuel et ne voient pas trop l’intérêt de changer la ligne éditoriale, mais le nouveau patron ne l’entend pas de cette oreille et va forcer une équipe spéciale attitrée à des dossiers plus pointus (Spotlight) de rouvrir le dossier des prêtes pédophiles… ce qui va causer une onde de choc qui va affecter plus que la salle de rédaction. Comment l’archidiocèse de Boston va-t-il gérer ce nouveau scandale à venir ? »

Sur un sujet aussi sensible que la pédo­phi­lie, Spot­light réus­sit la prouesse de ne jamais tomber dans le voyeu­risme et la facilité. Le film de Tom McCarthy se focalise avant tout sur le travail des jour­na­listes, obli­gés de parcourir des centaines de docu­ments, de tout vérifier et de retrouver des archives que certaines personnes ont tentées de faire dispa­raître. Travail lent, difficile, où la patience et la persévérance sont indispensables, nos journalistes sont également mis sous pression par une église « mafia ».

Servi par un casting talentueux ( Michael Keaton, Mark Ruffalo, John Slattery, Rachel McAdams), Tom Mc Carthy signe un film assez classique  mais extrêmement captivant. Il va à l’essentiel et ne dévie jamais du sujet principal. Les acteurs sont au service de l’histoire et font ressentir parfaitement les diverses émotions que peuvent affronter les journalistes face à un sujet aussi grave.

Spotlight gère parfaitement tous les détails de cette histoire sordide  tout en résistant à la tentation de « glorifier » ses héros . Tom McCarthy nous gratifie d’un drame de haute qualité et d’un bel hommage au journalisme d’investigation.

 

Master of Screen

 

 

Une pensée sur “« Spotlight »: Grande leçon de journalisme

Laisser un commentaire