Star Wars The Last Jedi : Un épisode à la hauteur de la saga mythique !

Star Wars: Episode VIII – The Last Jedi

Film américain de science-fiction de type space opera réalisé par Rian Johnson, sorti le 13 décembre 2017.

Avec Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Mark Hamill, Carrie Fisher

 

 

L’histoire

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

 

 

Ce que j’en ai pensé

L’une des plus grandes critiques adressées à Star Wars: Episode VII – The Force Awakens était qu’il suivait trop les pas de Star Wars: Episode IV – A New Hope. Pour être honnête, j’ ai été déçu par le manque d’ambition scénaristique de l’Episode VII, trop de fan service, trop de nostalgie et pas assez de nouveautés. Le film de JJ Abrams manquait d’envergure mais réussissait malgré tout à introduire efficacement une série de nouveaux personnages (Rey, Finn, Kylo Ren, Poe Dameron) et à redonner l’espoir aux fans après une prélogie largement décriée. C’était déjà pas mal mais j’en attendais beaucoup plus !

Si l’on pouvait aisément comparer The Force Awakens à A New Hope, est-ce aussi le cas entre The Last Jedi et Star Wars: Episode V – The Empire Strikes Back? Oui, mais pas pour les mêmes raisons ! Comme The Empire Strikes Back, The Last Jedi est plus sombre, plus imprévisible et beaucoup plus spectaculaire que son prédécesseur. L’histoire prend une tournure inattendue, avec quelques twists et surprises que je n’avais pas vu venir. Et si The Empire Strikes Back avait fait de Dark Vador LE personnage emblématique de la vieille trilogie, The Last Jedi n’est pas loin de faire pareil avec Kylo Ren. Ren gagne en épaisseur, en complexité et s’affirme comme un grand méchant de la saga. Même constat pour Rey du côté de la Force. Et la relation Kylo Ren – Rey est indéniablement le moteur de cet épisode. Leur bataille psychologique est différente de tout ce qui a été vu dans la saga à ce jour. Dans un seul film, leur relation offre une exploration plus nuancée de la lutte entre la Force et le Côté Obscur que toutes les tentatives de Luke pour sortir Dark Vador du Côté Obscur dans Return Of The Jedi, ou la chute d’Anakin à travers toute la prélogie. Dans The Last Jedi, nous commençons à comprendre le pouvoir qui sommeille en Rey et à explorer davantage le conflit intérieur qui ronge Kylo.

En ce qui concerne les personnages secondaires, Finn et Poe Dameron gagnent aussi en importance. Parmi les nouveaux venus (ceux qui ne sont pas dans The Force Awakens), DJ (Del Toro) et Amilyn Holdo (Dern) sont de belles surprises, tandis que le personnage de Tran, Rose, se trouve au centre d’une intrigue secondaire très intéressante partagée avec l’ex-stormtrooper Finn. Le personnage de Rose est directement liée aux décisions de Poe Dameron au début du film, décisions qui auront des répercussions dévastatrices sur la Rébellion et son équipage (dont Rose). Il est rare qu’un film montre les impacts parfois destructeurs des actions d’un héros. C’est l’un des exemples de choix audacieux dans l’excellent scénario de Johnson. L’autre gros morceau de ce Last Jedi est évidemment le retour du légendaire Luke Skywalker. Mark Hamill réussit son retour dans son rôle iconique et est même gratifié de quelques scènes mémorables, notamment dans la dernière partie épique du film. Je ne peux pas finir ce tour des personnages sans parler de la Princesse Leia (Carrie Fisher, décédée en décembre 2016). Elle est un peu en retrait comparé aux autres personnages mais elle a aussi quelques belles scènes, notamment une scène avec son frère Luke, scène qui ne laissera insensible aucuns fans de la trilogie originale.

L’humour très présent est aussi une belle surprise, même si parfois mal dosé, surtout dans la 1ère partie. Ca me rappelle les nombreux rires souvent oubliés de la trilogie originale ( et qui manquaient cruellement à la prélogie). Mais c’est surtout sur les aspects visuels et techniques que The Last Jedi démonte tout. Une bataille de sabres laser majeure impliquant Rey et Kylo est d’une beauté époustouflante et est l’une des meilleures séquences de toute la saga! De même, l’affrontement final entre les Rebelles et le First Order sur une plaine de sel est inoubliable. 

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment bien aimé ce nouveau Star Wars. Bien plus que l’Episode VII. The Last Jedi entre facilement dans le top 3 de la saga, et la tournure prise par cet épisode laisse présager un Episode IX dantesque! Avec en plus des spin-offs sur Han Solo et Obi Wan dans les cartons et une future trilogie déjà annoncée, il est certain que la saga a encore de beaux jours devant elle !

 John

Laisser un commentaire