The Defenders : Netflix loupe le coche

The Defenders

Série télévisée américaine créée par Douglas Petrie et Marco Ramirez et diffusée depuis le

Avec Charlie Cox, Krysten Ritter, Mike Colter, Finn Jones

 

 

L’histoire

Iron Fist assemble autour de lui une équipe de super-héros composée de Jessica Jones, Luke Cage et Daredevil dans le but de protéger New York d’une terrible menace, La Main, dirigée par Alexandra Reid .

 

Ce que j’en ai pensé

Cinquième série issue de la collaboration entre Marvel et Netflix, The Defenders réunit les super-héros Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist, face à La Main, une organisation maléfique qu’on nous tease depuis la 1ère saison de Daredevil. J’ai été déçu par cette 1ère saison de The Defenders, et à vrai dire c’était un peu prévisible suite aux saisons moyennes de Luke Cage et surtout Iron Fist. L’histoire est bancale, et nos héros sous-exploités. La saison ne dure que 8 épisodes mais je me suis un peu ennuyé (endormi)!

Le gros problème de The Defenders est son histoire. Après Daredevil et Iron Fist, voilà encore une fois La Main au centre de l’intrigue. C’est du réchauffé à mort, et puis surtout ce sont des méchants de m*rde! On est très loin du charismatique Wilson Fisk de Daredevil ou du diabolique Kilgrave de Jessica Jones! Les motivations de La Main sont assez floues et peu intéressantes. Ils veulent détruire New-York? Alors pourquoi ne pas envoyer directement un Avenger régler le problème? Ils sont censés évoluer dans la même univers que les Defenders, non? Blague à part, les séries Daredevil et Jessica Jones fonctionnent très bien car les enjeux sont centrés sur les héros, ils apprennent de leurs erreurs et évoluent. Dans The Defenders il y a trop de personnages, principaux et secondaires, et pas assez de place pour qu’ils puissent évoluer. Pire, celui qui reçoit le plus de lumière est Iron Fist, de loin le moins intéressant des quatre Defenders! Daredevil ne sert qu’à faire avancer l’intrigue d’Elektra, alors que Cage et Jones sont carrément relégués sur la touche!

Je regrette aussi le manque d’ambition, de moments épiques dans The Defenders. Globalement, à part une scène qui réunit les 4 héros face à La Main aux alentours du 3ème épisode, les combats sont rarement tops (et trop souvent filmés dans la pénombre) alors qu’il s’agit pourtant du climax d’une histoire commencée dans la 1ère saison de Daredevil. On pouvait s’attendre à beaucoup, beaucoup plus spectaculaire !

Il est dommage que les showrunners de The Defenders n’aient pas suivi le ton adulte des séries Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage. Iron Fist et The Defenders visent clairement un public plus jeune. Du divertissement sympathique mais qui ne restera pas dans les mémoires. La série idéale si vous voulez bingwatcher un dimanche soir sans vous prendre la tête, mais n’espérez rien de plus !

 

John

 

Laisser un commentaire