The Founder : Les origines de l’empire McDonald’s

The Founder

Film américain réalisé par John Lee Hancock, sorti le 28 décembre 2016 en France et le 8 février 2017 en Belgique.

Avec Michael Keaton, Laura Dern, Patrick Wilson

 

Ray Kroc (Michael Keaton)

 

De quoi ça parle ?

En , Raymond « Ray » Kroc vend des machines à milk-shake dans le Missouri quand une commande importante l’emmène en Californie, à San Bernardino. Il y fait alors la rencontre des frères Richard « Dick » et Maurice « Mac » McDonald.

Ils sont les propriétaires et concepteurs d’un restaurant de restauration rapide révolutionnaire : « McDonald’s ». Ils en ont fait le contre-modèle absolu du drive-in : rapide, efficace, peu coûteux, familial. Kroc convainc alors les deux frères de franchiser leur concept et de lui confier cette responsabilité. Échaudés par un premier échec dans ce domaine, les frères McDonald acceptent à condition de signer un contrat qui leur donne le contrôle entier sur toutes les évolutions ou tous les changements proposés par leur nouvel associé.

Reparti dans l’Illinois où il réside, Ray Kroc développe rapidement la franchise. Les désaccords stratégiques et commerciaux se multiplient entre lui et les deux frères, tandis que son contrat l’empêche de tirer des revenus substantiels de ses activités. Ray Kroc met alors au point une stratégie lui permettant d’augmenter significativement ses gains et se débarrasser de ses deux associés.

 

The Founder (2016)

 

Ce que j’en ai pensé

La dernière fois que McDonald’s avait fait l’objet d’un film, c’était en 2004 avec le documentaire Super Size Me de Morgan Spurlock. Documentaire qui a causé d’énormes dommages à l’image du plus grand empire de restauration rapide au monde. Et il est difficile d’imaginer que le biopic The Founder, qui raconte une histoire maintenant vieille de 70 ans, fasse beaucoup mieux pour l’image du McDo.

Le film de John Lee Hancock raconte comment la chaîne d’hamburgers est devenue un phénomène mondial, grâce à la vision d’un seul homme, Ray Kroc. Joué par Michael Keaton – dans un rôle qui arriverait presque à éclipser sa performance dans Birdman (2014) – Kroc est la réalisation même du rêve américain: ambitieux, implacable et impitoyable.

Il ne fait aucun doute que Kroc a répandu l’évangile selon McDonald’s – mais en est-il pour autant «le fondateur»? C’est une étiquette que ne refuserait pas les frères McDonald, Richard et Maurice, qui ont transformé leur simple stand de hot-dog en un fast-food burger à succès. Comme le montre le film de Hancock, c’est Richard et Maurice (Nick Offerman et John Carroll Lynch) qui proposent le concept d’une cuisine d’assemblage pour accélérer le processus de préparation des aliments. Ils ont simplifié le menu pour offrir juste des hamburgers, des frites, des milkshakes et des tartes aux pommes. Ce qu’ils n’ont pas fait a été de faire évoluer leur grande idée en une franchise nationale (et ensuite mondiale). Sans la vision de Kroc peut-être que McDonald’s serait resté un petit fast-food de Californie !

Scénarisé par Robert D Siegel, qui a écrit le merveilleux The Wrestler de Darren Aronofsky, The Founder fera écho à quiconque a apprécié The Social Network. Alors que le film réalisé par David Fincher traitait de la création du site social Facebook, un phénomène qui a changé notre façon de communiquer, il s’agissait surtout d’une étude des jeux de pouvoir machiavéliques entre Mark Zuckerberg et le cofondateur Eduardo Saverin. The Founder suit le même schéma en axant son histoire sur les divergences entre le business man Ray Kroc et les frères MacDonald, plutôt que sur l’impact de MacDonald’s dans le monde. Grosse différence cependant, John Lee Hancock n’a pas le talent de David Fincher et cela se ressent à l’écran. The Founder manque de personnalité et d’originalité, le rendu des années 50 est parfait et l’histoire se laisse suivre avec plaisir, mais il manque ce petit plus qui fait de The Social Network un très bon film.

 

 

Conclusion:

The Founder est un bon film. Il ne révolutionnera pas le Biopic mais il se laisse suivre avec plaisir. On apprend pas mal de choses sur les origines de McDonald’s et Michael Keaton est excellent dans le rôle principal. A voir!

 

 

John

Laisser un commentaire