The Meyerowitz Stories : Une famille pas très commode

The Meyerowitz Stories

Comédie dramatique américaine réalisée par Noah Baumbach, dont la sortie est prévue pour cette année sur Netflix. J’ai vu le film lors du Festival de Cannes 2017.

Avec Dustin Hoffman, Ben Stiller, Adam Sandler, Emma Thompson

De quoi ça parle ?

Une famille dysfonctionnelle se réunit à New York à l’occasion d’une cérémonie hommage au père artiste.

 

Ce que j’en ai pensé

The Meyerowitz Stories et l’excellent Okja sont les deux films Netflix à être en compétition officielle au Festival de Cannes 2017. Ecrit et réalisé par Noah Baumbach, The Meyerowitz Stories raconte les problèmes de la famille Meyerowitz et en particulier les relations conflictuelles entre le père Harold (Dustin Hoffman) et ses trois enfants: Danny (Adam Sandler), Matt (Ben Stiller) et Jean (Elizabeth Marvel). Enfants délaissés durant leur enfance qui gardent une rancoeur envers leur paternel, un fils chouchou qui pète les plombs, les conflits entre frères ou les problèmes entre enfants et belle-mère (Emma Thompson). Le seul film de Baumbach que j’ai vu est le très bon The Squid and The Whale,  je n’avais donc pas spécialement d’attentes concernant son dernier film, et mon avis concernant celui ci est assez mitigé.

Noah Baumbach dresse un portait peu reluisant, mais avec humour, de la famille. Problème? Ce sujet a déjà été abordé des centaines de fois au cinéma et en mieux, notamment par Woody Allen avec, par exemple, Hannah and Her Sisters. The Meyerowitz Stories n’est en rien original, ni dans son histoire, ni dans sa mise en scène. Le film est malgré tout sauvé par des dialogues de qualité et par son trio d’acteurs. Dustin Hoffman est nickel comme à son habitude, les vraies surprises viennent des deux comiques, Ben Stiller et surtout Adam Sandler. Habitués aux comédies bien lourdes (en particulier Sandler), ils prouvent ici qu’ils savent jouer autre chose que les clowns de service. Adam Sandler offre sans doute sa meilleure performance depuis Punch-Drunk Love (2002) de Paul Thomas Anderson, un de mes films préférés.

The Meyerowitz Stories n’est pas un mauvais film, il est juste quelconque. Son manque d’originalité et une certaine paresse dans sa mise en scène masquent ses qualités. Le long-métrage de Noah Baumbach comporte des scènes plutôt réussies et des dialogues bien écrits, mais dans l’ensemble je n’ai pas été convaincu. Le film plaira aux fans des trois acteurs vedettes et du réalisateur, et pour ceux qui ont Netflix jetez-y un oeil lorsqu’il sortira.

John

 

Laisser un commentaire