« The Night Of » : Un cauchemar éveillé

Fiche de la série

Créée par : Steven Zaillian, Richard Price    Diffusée sur : HBO    Saison : 1    Episodes : 8    Avec : John Turturro, Riz Ahmed, Bill Camp    Genre : Drame, Policier    Origine : USA

 

De quoi ça parle?

Au lendemain d’une virée nocturne bien arrosée, le jeune Naz, d’origine Pakistanaise, se réveille aux côtés d’une jeune femme baignant dans son sang. Cette dernière a été poignardée et il ne se souvient de rien. Inculpé pour ce meurtre, il est désormais prisonnier du système judiciaire où, parfois, la vérité passe au second plan. Un avocat bon marché mais tenace se propose de l’aider.

  • A l’origine, le personnage de l’avocat John Stone devait être incarné par James Gandolfini. Malheureusement l’acteur est décédé en 2013. C’est John Turturro qui a été choisi pour le remplacer.
  • La série de HBO est l’adaptation d’un programme anglais, Criminal Justice, diffusé en 2008 et 2009 sur BBC One.
  • Riz Ahmed, l’interprète de Naz, est la révélation de la série. On a pu le voir récemment dans Jason Bourne, et il sera l’une des vedettes du prochain Star Wars, Rogue One.

 

Ce que j’en ai pensé

The Night Of est certainement la belle surprise télévisuelle de l’été. Dans l’ombre des blockbusters de Netflix comme Stranger Things ou The Get Down, la série de HBO propose un drame humain d’une rare intensité. Pourtant le synopsis pourrait laisser penser qu’on est en face d’une énième série policière: le meurtre d’une jeune femme, un suspect innocent (ou pas), un avocat qui va tout faire pour le sauver…

Mais la force de The Night Of est de se concentrer sur les enjeux humains. Quelles sont les conséquences de nos actes? Rien n’est blanc ou noir dans The Night Of, tout est nuancé.  La série prend son temps pour développer ses personnages, exposer leurs forces et surtout leurs faiblesses. Que ce soit la descente aux enfers de Naz (Riz Ahmed), le quotidien compliqué de l’avocat John Stone (John Turturro), ou encore ce flic qui tente de bien faire son boulot avant de prendre sa retraite. Rien n’est jamais acquis pour ces personnages, pareil pour le spectateur d’ailleurs. La série pose des questions, donne des pistes de réflexion, mais ne prend jamais parti. Le spectateur est libre d’en tirer ses propres conclusions, et c’est là où la série se démarque.

Les failles du système judiciaire américain sont également au centre de l’intrigue. Des cabinets d’avocats qui essayent d’extorquer des milliers de dollars aux parents de Naz, aux arrangements pas très nets entre avocats et juge, sans oublier un jugement final qui résume bien l’absurdité du système. On comprend mieux comment des innocents peuvent être condamnés injustement à de longues peines de prison, ou pire à la peine de mort. Le milieu pénitentiaire n’est pas épargné non plus, tout comme les manquements de la police.

Pour soutenir une série ambitieuse comme The Night Of, il faut s’entourer d’un casting solide et d’une réalisation remarquable. Riz Ahmed,dans le rôle de Naz, est LA révélation de la série. Incontestablement une des stars de demain. John Turturro, inoubliable Jesus dans The Big Lebowski, est la star de la série. Il joue l’avocat John Stone. Avocat sous-estimé, malade, solitaire, mais au grand coeur. Turturro est phénoménal et mériterait à coup sûr de revenir dans une potentielle deuxième saison! Côté réalisation c’est du haut niveau aussi. Plans léchés, rythme soutenu, image magnifique (ah New-York la nuit), et une bande-son digne du cinéma. Un régal!

The Night Of confirme que HBO reste un acteur majeur dans le monde des séries, alors que la  concurrence devient de plus en plus féroce. Une série presque parfaite!

 

 

John

Laisser un commentaire