The Post : Retour en forme du grand Steven

The Post

Film historique américain réalisé par Steven Spielberg, sorti le 24 janvier 2018.

Avec Tom Hanks, Meryl Streep, Sarah Paulson

 

 

L’histoire

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham (Meryl Streep) s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee (Tom Hanks) pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis…

 

Ce que j’en ai pensé

The Post de Steven Spielberg est une ode à la liberté de la presse et un rappel important sur une période tumultueuse de l’histoire américaine.

Spielberg nous donne non seulement une histoire et des personnages intéressants, mais grâce à une mise en scène au poil il arrive aussi à maintenir une atmosphère réaliste. Les scènes dans la salle de rédaction respire l’authenticité et on ressent la pression liée aux événements de cette période. De plus, les dialogues et l’alchimie entre les personnages sont crédibles, surtout dès le moment où les documents du gouvernement tombent dans les mains de la rédaction du Washington Post.

En parlant d’authenticité: les vrais documents du Pentagone copiés par Ellsberg sont utilisés dans plusieurs scènes du film, y compris les séquences dans lesquelles nous les voyons dispersés sur le sol de la maison de Bradlee (Tom Hanks).

Sans surprise, Meryl Streep et Tom Hanks sont formidables. Ils sont convaincants en collègues souvent en désaccord mais qui se respectent. Streep livre une nouvelle performance exceptionnelle dans le rôle d’une femme forte, 7 ans après The Iron Lady où elle jouait le rôle de Margaret Thatcher. Elle pourrait bien rafler un nouvel oscar de la meilleure actrice dans quelques jours, mais la compétition y sera féroce.

L’autre star du film, c’est évidemment Steven Spielberg. Le papa d’E.T. a vécu une dernière décennie marquée de hauts (Lincoln, Bridge of Spies) et de bas (Indiana Jones 4, The BFG), mais de The Post pourrait bien être son oeuvre majeure des années 2010 (en attendant Ready Player One le mois prochain). The Post est son film le plus engagé depuis bien longtemps, véritable prise de position face à la politique de Trump. Dans une Amérique où le Président essaye par tous les moyens de museler la presse et de cacher des documents qui pourraient entraîner sa chute, il est essentiel de se rappeler le rôle essentiel que joue la presse dans une démocratie.

John

 

Laisser un commentaire