The Square : Une satire sociale grinçante et ambitieuse

Comédie dramatique, coproduite par la Suède, l’Allemagne et la France, et réalisée par Ruben Östlund.

Sortie : le 18 octobre 2017 en France, le 22 novembre 2017 en Belgique.

Palme d’Or du Festival de Cannes 2017.

Avec : Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West

 

 

L’histoire

Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère… Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle.

 

 

Ce que j’en ai pensé

Qu’est-ce que l’art contemporain? Christian (Claes Bang), le conservateur d’un musée d’art réputé en Suède interroge Anne (Elisabeth Moss), une journaliste, qui en a une vague idée. Son nouveau projet, intitulé The Square, vise à explorer les questions de confiance dans la société, quelque chose qui justement pose problème dans sa propre vie.

Père divorcé de deux petites filles, Christian mène une vie paisible. Défenseur de la liberté d’expression et humaniste, il va voir son monde chamboulé et ses convictions remises en question après le vol de son portefeuille et de son GSM, sa réaction va provoquer un enchaînement inattendu d’évènements tant dans sa vie professionnelle que privée.

Le scénariste / réalisateur Ruben Östlund, dont le film précédent Force Majeure a été acclamé lors de sa sortie de 2014, pose à nouveau des questions existentielles via un scénario astucieux et un humour corrosif. The Square est glaçant, hilarant, provocateur et profondément troublant.

La scène phare du film, l’irruption d’un homme/singe lors d’une collecte de fonds pour le musée, résume à elle seule toute la force de The Square. D’abord marrante, la scène va très vite devenir violente et dérangeante. Östlund, avec son style si particulier, nous pose les questions : quelle est notre responsabilité envers nos semblables en péril? Avons-nous la responsabilité morale et sociale d’aider les autres? Le final de cette séquence est encore plus dérangeant. Est-ce vraiment la façon dont les humains réagissent?

The Square n’est certainement pas un film pour tout le monde. Ces questions d’action/ inaction sociales sont certainement d’actualité compte tenu du climat politique actuel, mais les interprétations d’Östlund sont-elles trop existentielles? Ce qui est certain c’est que The Square provoquera des discussions post-projection particulièrement intéressantes!

 

John

 

Laisser un commentaire