Thor Ragnarok : Un épisode plus fun que les deux précédents

Thor: Ragnarok

Film de super-héros américain réalisé par Taika Waititi, sorti le 25 octobre 2017.

Avec Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Tom Hiddleston, Cate Blanchett, Anthony Hopkins

 

 

 

L’histoire

Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk…

 

 

Ce que j’en ai pensé

Dans l’univers cinématographique de Marvel, Thor a toujours semblé être en retrait comparé aux autres ‘franchises’. La saga Thor n’a jamais été aussi populaire que celle d’Iron Man, ou dans une moindre mesure que celle de Captain America. Thor 1 & 2 étaient peut-être un peu trop sérieux et un peu trop terne – ce qui n’était pas la faute de sa star Chris Hemsworth, dont les performances n’avaient rien à envier à celles de Robert Downey Jr. ou de Chris Evans.

Thor: Ragnarok est différent des deux précédents volets. Exit les décors et couleurs sombres, les drames et love story, dans Ragnarok le réalisateur néo-zélandais Taika Waititi apporte de l’humour, du fun, des décors flashys, et un Thor complètement relooké. Le film dure 2h10 et globalement je ne me suis pas ennuyé, en grande partie grâce à l’alchimie entre les personnages principaux (Thor, Loki, Hulk et la petite nouvelle Valkyrie).

Le scénario est lui aussi ridicule que dans la plupart des autres films Marvel. Il s’avère que Thor a une sœur aînée oubliée depuis très longtemps, Hela (Cate Blanchett), que son père Odin (Anthony Hopkins) a enfermé parce qu’elle est très très méchante. Un événement libère Hela et évidemment elle va menacer Thor, Asgard, voir tout l’univers. Niveau scénario on repassera donc. La géniale Cate Blanchett interprète Hela et elle n’a vraiment pas été vernie, Hela est probablement l’un des méchants les plus stéréotypés et mal écrits de tout le Marvel Universe. Quel gaspillage de talent!

La partie du film sur la planète Sakaar où Thor se trouve piégé en compagnie de Hulk est sans conteste la meilleure partie du film. Blagues, personnages originaux – mention spéciale à Grand Master joué par Jeff Goldblum, et scènes d’action rondement menées (le combat Thor vs Hulk vaut le détour!). Malheureusement le climax de Ragnarok est beaucoup plus conventionnel et sans surprises. Une maladie courante dans les films de super-héros.

On sent bien, surtout dans la dernière partie, que Waititi n’a pu aller au bout de ses idées, sans doute bloqué par les restrictions liées au Marvel Universe. Malgré tout, c’est la 1ère fois depuis les Gardiens de la Galaxie qu’on ressent autant la patte d’un réalisateur, et c’est déjà en soi un bel accomplissement pour Waititi.

John

Laisser un commentaire