Westworld : Le CHOC de l’année !

Westworld

Série télévisée américaine de science-fiction créée par Jonathan Nolan et Lisa Joy.

Avec Anthony Hopkins, Ed Harris, Thandie Newton, Evan Rachel Wood

 

 

De quoi ça parle ?

Westworld est un parc d’attractions futuriste recréant l’univers du Far West du xixe siècle. Il est peuplé d’androïdes, appelés « hôtes » , réinitialisés à la fin de chaque boucle narrative. Les visiteurs, appelés « nouveaux venus », peuvent y faire ce qu’ils veulent sans aucune conséquence. Mais à la suite d’une mise à jour du programme des androïdes, les dirigeants du parc devront faire face à plusieurs bugs dans leur comportement.

 

 

Ce que j’en ai pensé

Tout a déjà été dit ou presque sur la nouvelle série phare de cette fin d’année, Westworld. La 1 ère saison de l’ambitieuse série de HBO est une réussite quasi totale et il faudra être TRES patient pour connaître la suite , en effet la 2ème saison n’arrivera pas avant 2018 !

Voici, selon moi, les raisons du succès de Westworld :

 

Une mythologie extraordinaire

Westworld réussit dès le pilote à nous plonger dans son univers. Parc d’attractions futuriste dans un Far West plus vrai que nature,  peuplé d’androïdes ultra réalistes et de visiteurs qui peuvent faire absolument tout ce qu’ils veulent (en résumé: picoler, violer et tuer, hum ). Le décor est planté !

A cela s’ajoute un homme en noir mystérieux, un créateur de parc douteux et un bug sur les androïdes assez suspect, et vous avez après seulement 1 heure déjà de quoi alimenter les plus folles théories!

Je n’ai plus été intrigué comme ça après un pilote depuis Lost, il y a 12 ans !

 

Un scénario malin

Ce qui frappe assez vite en visionnant Westworld c’est qu’on sent que les scénaristes savent où ils vont et surtout qu’ils ne prennent pas les spectateurs pour des imbéciles! Ici pas de cliffhangers tombés du ciel, quasi toutes les révélations pouvaient être devinées au fil des épisodes, grâce aux indices laissés par les scénaristes. Ce qui pourrait être frustrant pour certains, mais la narration est tellement fluide et les évènements tellement bien exécutés que le plaisir de la découverte n’en est que décuplé. Le dernier épisode, magistral, en est le meilleur exemple.

 

Un casting au top

Difficile de sortir un acteur du lot ! Anthony Hopkins est fascinant en Docteur Ford. A 78 ans, l’acteur britannique est meilleur que jamais, un régal. Ed Harris (L’homme en noir) et Jeffrey Wright (Bernard), deux figures connues du cinéma US, sont impeccables. Mais les véritables surprises sont Evan Rachel Wood et Thandie Newton. Elles jouent les androïdes Dolores et Maeve. Souvent cantonnées à des seconds rôles, les deux actrices trouvent ici le rôle de leur vie. Le parcours des deux androïdes est à la fois captivant et bouleversant.

La qualité du casting contribue beaucoup à notre immersion dans l’univers de Westworld !

 

La musique et la réalisation

Coup de coeur pour la musique ! Du thème principal aux différentes compositions, en passant par les reprises au piano de grands succès du pop rock (beaucoup de Radiohead). La musique de Ramin Djawadi est un bonheur pour les oreilles!

La réalisation est digne d’une production HBO, c’est à dire de très haut niveau. On en prend plein les yeux durant les 10 épisodes!

 

J’ai envie de voir la suite !

L’épisode final conclut la plupart des intrigues de la saison et donne quelques pistes pour la suite. Vers quoi ira la 2ème saison? Quels sont les plans du Docteur Ford? La révolte des machines aboutira t-elle? Et quid des autres parcs? Beaucoup de questions qui ne trouveront de réponses que dans plus d’1 an !

 

 

John

Laisser un commentaire