« X-Men: Apocalypse »: Un X-Men mineur

Fiche du film:

Date de sortie: 18 mai 2016 (2h 24min)
De: Bryan Singer
Avec James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence

X-Men: Apocalypse est la suite de X-Men: First Class (2011) et X-Men: Days of Future Past (2014)

Synopsis:

« Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale. »

Ce que j’ai aimé:

Un casting puissant. James McAvoy (Professeur X), Michael Fassbender (Magneto) et Jennifer Lawrence (Mystique) sont excellents et portent la trilogie First Class sur leurs épaules. Les « nouveaux » X-Men sont également convaincants, Nightcrawler, Cylcops et Jean Grey. Sophie Turner, Sansa Stark dans Game of Thrones, interprète brillamment la jeune Jean Grey et certains indices dans le film laissent penser qu’elle pourrait être au centre de l’intrigue du prochain X-Men!

Quicksilver. Déjà au coeur d’une scène mémorable dans Days of Future Past, Quicksilver remet le couvert dans Apocalypse. Dans une séquence complètement dingue au milieu du film, Quicksilver sauve un par un les étudiants de l’école de Charles Xavier. Du grand art.

Les scènes d’actions. Les effets spéciaux. Techniquement c’est certainement le X-Men le plus abouti. Rien à redire!

Ce que je n’ai pas aimé:

L’histoire. En lisant le synopsis on se dit que ce X-Men va tout déchirer, et bien pas du tout. Il n’y a pas d’enjeux, aucunes tensions. On tourne en rond pendant 2h20. Même le message politique, pourtant fort présent dans les autres X-Men, est ici totalement absent. Une déception.

Le méchant. Dans la catégorie du méchant le plus pourri, Apocalypse a toutes ses chances de l’emporter. Pas de charisme, des répliques débiles, un costume à vomir, bref la totale. Pourquoi avoir engagé Oscar Isaac (acteur que j’adore) pour jouer cette bouse de méchant?

Le développement des personnages principaux. Magneto est toujours tiraillé entre le bien et le mal. Charles Xavier est toujours aussi naïf. Mystique est toujours perdue entre la vision de Xavier et celle de Magneto. Bref rien n’a changé depuis Days of the Future Past.

En conclusion:

Un X-Men mineur, qui plaira seulement aux fans. On se rapproche dangereusement du niveau de X-Men: The Last Stand…

 

Master of Screen

Laisser un commentaire