You Were Never Really Here : Un grand acteur dans un tout petit film

You Were Never Really Here

Thriller franco-britannique écrit et réalisé par Lynne Ramsay, sorti le 8 novembre 2017.

Avec Joaquin Phoenix, Ekaterina Samsonovµ

 

 

L’histoire

La fille d’un sénateur disparaît. Joe, un vétéran brutal et torturé, se lance à sa recherche. Confronté à un déferlement de vengeance et de corruption, il est entraîné malgré lui dans une spirale de violence…

 

 

Ce que j’en ai pensé

Meilleur scénario au dernier Festival de Cannes et considéré comme le Taxi Driver du 21ème siècle par une partie de la presse. You Were Never Really Here  sort avec une sacrée réputation derrière lui. YWNRH raconte l’histoire de Joe (Joaquin Phoenix), un ancien marine devenu tueur à gages, qui est engagé pour retrouver Nina, la petite fille d’un sénateur, enlevée et retenue par un réseau de prostitution. Il va très vite se retrouver malgré lui dans une spirale de violence.

Taxi Driver du 21ème siècle donc? Non mais c’est quoi cette blague! Comparer le film de Lynne Ramsay au film culte de Martin Scorsese a sûrement dû en faire rire quelques uns. YWNRH n’est rien d’autre qu’un Only God Forgives version 2017, à peine sauvé par une belle performance de Joaquin Phoenix. YWNRH est un film prétentieux, complaisant et dirigé par une réalisatrice qui a pris la grosse tête. Lynne Ramsay a connu la consécration il y a 6 ans avec We Need to Talk about Kevin, magnifique drame sur la relation malsaine entre une mère et son fils. Avec YWNRH, elle s’est égarée, pensant sans doute que faire un grand film lui donnait l’autorisation de faire tout et n’importe quoi ensuite. Comme Nicolas Winding Refn après Drive. La comparaison avec son Only God Forgives est intéressante car comme YWNRH, Only God Forgives caricature ce qu’il dénonce (la violence) dans une ambiance intello hypocrite remplie de scènes gênantes et de violence gratuite. La seule (grosse) différence entre ces deux nanars est la prestation de Joaquin Phoenix, l’acteur américain est totalement habité par son personnage dépressif et torturé, et confirme encore une fois qu’il est l’un des acteurs majeurs de sa génération. Il paraît qu’on remarque les grands acteurs dans les mauvais films, alors c’est certain, Joaquin Phoenix est un très très grand acteur !

John

 

Laisser un commentaire